octobre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Catégories

C’est fou le nombre de fois où j’ai déjà entendu cette question…
Et c’est vrai que, ces derniers temps, j’ai peu parlé de mon Mogwaï.
Après la lourde opération de la patte qu’elle a eu à subir, la convalescence a été très longue.
Elle est aujourd’hui presque entièrement remise, si ce n’est que nous la portons toujours pour franchir l’épreuve des escaliers.
Le retour de l’automne et, surtout, de la pluie, a eu le don de la mettre d’humeur maussade.
Mais un soir, j’ai réalisé qu’elle allait beaucoup mieux.
J’étais dans le canapé lorsqu’elle s’est approchée de moi, ce qu’elle ne faisait plus depuis des semaines.
Ces derniers temps, elle passait d’un canapé à l’autre, visiblement handicapée par cette pauvre patte arrière.
Et puis un jour, elle s’est dressé sur ses pattes arrière en prenant appui sur le canapé, et m’a regardée en agitant la queue.
L’air de me dire: « Si tu m’aides, je viens près de toi! »
Un petit coup de main plus tard, elle retrouvait sa place près de moi… sautant d’elle-même sur le sol un peu plus tard sans que j’aie eu le temps d’intervenir.
Depuis, dès que je suis à cette place, elle vient me rejoindre, toujours avec mon  aide.
Le mois prochain, mon Mogwaï aura dix ans.
Je n’aime pas pour elle cette notion de temps qui passe…
Mais je continue à tout faire pour qu’elle aille le mieux possible.
En retour, je suis récompensée par son attitude.
Elle est plus jolie que jamais, gambade partout et a manifestement retrouvé sa santé et sa bonne humeur!
Encore un grand merci à notre vétérinaire dont Aurélien, 5 ans, disait il y a quelques jours: « Mes poules seront mieux avec toi. En plus, tu as un super vétérinaire: il soigne les éléphants! »
Ce qui est vrai!

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *