Catégories

Catégories

Certains bastions de notre culture s’effondrent.
Si, si.
Sans doute avez-vous appris, voici quelques semaines, que le célèbre mot anticonstitutionnellement, considéré, avec ses 25 lettres, comme le plus long de la langue française, a perdu son titre.
Et il l’a perdu au profit de « intergouvernementalisations » qui, lui, en compte 27.
Je suis traumatisée.
Re si si.
Quand j’étais enfant, j’avais mis un temps fou à retenir le premier!
Et puis… le petit nouveau a un « s » final qui ne me plaît pas du tout.
Notez que nous avons échappé au pire.
Il existe en effet beaucoup de mots plus longs que ceux-ci, mais les termes scientifiques et médicaux ont été déclarés hors jeu.
Exit donc les 29 lettres de  « hexakosioihexekontahexaphobie » (qui est la peur du nombre 666) ou, mieux encore, les 32 lettres de « cyclopentanoperhydrophénanthrène » (la structure chimique cyclique qui entre dans la composition de certaines molécules biochimiques).
Voilà.

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *