Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 4 mars 2020

Un soir, mon Capitaine, qui a accepté de figurer sur la liste des candidats à la Municipalité de notre village,  est rentré d’une réunion en m’expliquant que le maire leur avait montré le cadastre Napoléonien de la commune.
Le document va prochainement partir pour le Archives départementales, et c’était, pour l’équipe de nouveaux arrivés, l’occasion de le voir avant son départ.

Lorsqu’il m’en a parlé, mon auguste Grand Homme m’a évidemment donné envie de découvrir ce fameux exemplaire du cadastre dont j’avais entendu parlé sans jamais le voir.
La commission a été faite au maire qui, quelques jours plus tard, nous a ouvert le meuble contenant la merveille.
Une honorable vieille dame très âgée puisqu’elle est datée de 1812.

Cet ancien plan cadastral parcellaire représente un travail colossal puisqu’il a été établi sur la France entière.
Chaque commune a le sien, ce qui représente des centaines de millions de parcelles.

Aujourd’hui encore, certains le consultent pour obtenir des informations sur le bornage, les zones humides etc.
Même si le précieux document va rejoindre les Archives Départementales, il reste propriété de la commune.
Tout le monde peut consulter ces archives numérisées en ligne.
Pour ma part, je suis reconnaissante d’avoir pu le découvrir de visu, en appréciant l’écriture majestueuse dont il est orné, la rigueur et la précision des plans, et les entre-pages en fin tissu…

Martine Péters