Catégories

Catégories

Dans l’une de nos conversations, ma maman de coeur m’a expliqué avoir dû décommander un repas prévu avec l’une de ses amies dans un restaurant où elles espéraient déguster des « jets de houblon ».
Jets de houblon?
Késako?
J’ai beau avoir vécu en Belgique, je n’avais jamais entendu parler de ce produit du terroir typiquement belge, extrêmement rare.
Il s’agit des petites pousses qui apparaissent à la base de la plante peu avant l’arrivée du printemps.
Certains agriculteurs font l’effort de les récolter à la main pour les vendre… et ils ont du mérite lorsque l’on sait qu’une grosse souche de houblon ne produira qu’environ trente grammes de ces pousses délicates.
Inutile de préciser que, aussi rares voir plus que les truffes, ces pousses fragiles sont chères.
Aux enchères, il leur arrive de flirter avec le prix de 1600 euros le kilo!
Le goût se situe entre l’asperge blanche et le salsifis, dit-on.
Une saveur subtile dont les gourmets raffolent, guettant l’arrivée des jets de houblon avec impatience.
Et bien sûr, ils restent discrets sur le sujet: il est des histoires belge qui ne se racontent pas…

Martine Péters 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *