Catégories

Catégories

Un soir de cette semaine, mon Capitaine et moi suivons les actualités télévisées, toujours aussi déprimantes.
Rebondissant sur l’avancée de l’épidémie de coronavirus, je lance:
– Hum. Si elle arrive jusqu’ici, il faudra rester chez soi. 
– Oui. J’irai faire des provisions pour tenir:  des kilos de pâtes, de la farine…
– Je me suis toujours demandé pourquoi la farine figurait sur toutes les listes de provisions conseillées… Qu’en feras-tu, de ta farine?
– Et bien… du pain!
– Aaah, je vois! Nous avons été chercher les graines pour les poules, mais il faudra aussi penser à prendre des croquettes en réserve pour Pomme.
– C’est que… Pomme fait partie du garde-manger.
– Pardon? Tu veux manger Pomme! Homme ingrat!
Je m’apprête à quitter la pièce lorsque je l’entends ajouter:
– Et après Pomme, si l’épidémie n’est pas terminée, ce sera toi.
– Moi???

Deux pas en arrière dans le salon où je le découvre gloussant, riant comme un bossu.
Les limites de l’amour se trouvent à la frontière de son estomac…

Martine Péters

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *