Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 18 mai 2020

J’ai toujours aimé tout ce qui touche à la Belle Epoque.
Les salons de jardin de ce style n’y échappent pas…
Pour moi, un jardin romantique possédait nécessairement un petit coin au charme d’hier où l’on pouvait s’attarder au milieu des fleurs.
Au moment de quitter la Suisse pour nous installer ici, en Franche-Comté, j’avais hésité à emmener avec nous une large table de jardin ronde gris métallisé que j’avais mise sur le balcon.
Elle n’avait aucun charme.
Mon Capitaine a insisté pour la prendre.
Il avait de son côté six chaises foncées dont j’aimais les formes, mais pas les couleurs.
Il y a quelques mois, je lui ai annoncé que je voulais repeindre tout cela en blanc.
J’avais le sentiment que l’ensemble repeint pourrait ressembler au salon de jardin que j’espérais pour la roseraie.
Le travail étant énorme, mon Capitaine a demandé à l’un de ses amis, carrossier, s’il serait d’accord de s’en charger, ce qu’il a accepté.
Cette semaine, lorsque le confinement s’est assoupli, le salon a donc fait son entrée dans le jardin.
Je l’avais imaginé durant tout l’hiver, installé dans un écrin de verdure, entouré de roses…
Il a trouvé sa place au-milieu des rosiers et des pivoines en boutons… prêt à accueillir de jolis moments!

Martine Péters