Catégories

Catégories

La pluie ayant fait son oeuvre, l’herbe a repris du poil de la bête dans les jardins.
Y compris dans le nôtre et dans celui de la maison d’à-côté, appartenant à la tante de mon Capitaine.
Lorsqu’il tond notre pelouse, il s’arrange donc toujours pour s’occuper de l’autre également.
Ce mercredi, il est allé voir dans quel état se trouvait ce jardin et, en revenant, m’a dit:
Je veux te montrer quelque chose dans le jardin de Mady…

Je l’ai suivi et j’ai vu, à l’entrée, près du portail, un buisson recouvert de fleurs violettes.
Je n’avais jamais vu cette fleur.
Je l’ai photographiée et envoyée à l’application permettant de connaître le nom des végétaux.
C’était… des pervenches…
J’ai été enchantée par la beauté de ce tapis de verdure moucheté de mauve…
J’ai tellement aimé que j’ai demandé à mon Capitaine s’il était possible d’en planter dans notre jardin le moment venu…

Il ne me reste plus désormais qu’à espérer voir un jour l’oiseau bleu qui porte lui aussi dans notre imaginaire le nom de pervenche, et dont la beauté du plumage n’aurait rien à envier à la fleur…
Ne cherchez pas… il n’existe pas…

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *