Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 5 juin 2020

En ce moment, Pomme est de délicieuse humeur.
C’est souvent le cas, c’est vrai, mais là… je dirais qu’elle a modifié son comportement par rapport à celui qu’elle a adopté au cours de ces derniers mois.
Elle s’intéresse plus que jamais à ce qui l’entoure, à un point presque poétique.
Exemples:

  • Désormais, lorsque je me rends chez les poules, elle qui les snobait un peu depuis plusieurs semaines demande à rentrer avec moi dans les enclos. Et son premier soin en y pénétrant est d’approcher  Neige  tout doucement et de poser sa truffe contre son visage comme pour la reconquérir. Le tout en agitant légèrement la queue pour bien lui montrer son bonheur de la voir… Neige, quant à elle, semble satisfaite de retrouver sa copine à quatre pattes!
  • Mardi, en fin de journée, je réalise que « Jude The Obscur », l’un de mes rosiers qui donne des roses parmi les plus charnues, est en fleurs.  Elle qui ne se passionne pas du tout pour les fleurs m’entend lui dire, enthousiaste: « Oh Pomme, viens voir! Elle est en fleur! Et  en plus, elle sent divinement bon! ». Elle est revenue sur ses pas, a regardé la rose que je lui désignais et est allée par deux fois jusqu’à l’humer!
  • Mercredi matin. Je termine l’écriture d’un texte tandis que Pomme est assise sur le pas de la porte-fenêtre largement ouverte. Elle regarde dehors lorsque soudain… un papillon entre dans la pièce. Il vole autour d’elle… Intrigué, mon Mogwaï n’a aucun geste agressif, mais il suit chacun de ses mouvements des yeux, tournant la tête au fil des loopings. Je lui glisse: « Tu vois, c’est un papillon… il ne faut pas lui faire mal… »
    Elle me lance un long regard intéressé puis continue à suivre le visiteur des yeux jusqu’à ce qu’il retourne à sa vie extérieure.

La douceur et la curiosité de mon petit bichon n’en finit pas de me séduire…

Martine Péters