Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 6 juillet 2020

Contrairement à moi, mon fils aime et connaît bien les insectes qu’il observe depuis son plus jeune âge.
Le week-end, dernier, nous dégustions une glace en famille au coeur de la roseraie lorsqu’il a repéré à nos côtés la présence d’un insecte volant très présent cette année.
A part le fait que je sais que ce n’est ni une guêpe, ni une abeille,  et qu’il passe beaucoup de temps à nous observer, je ne savais rien de cette petite bestiole, jusqu’à ce que Sébastien donc m’en parle:
– C’est un syrphe… Elles sont vraiment étonnantes avec leurs gros yeux rouges et leur vol stationnaire. Franchement, c’est une prouesse!
– C’est vrai… j’ai perpétuellement l’impression d’être sous l’oeil de Moscou avec elles! Je ne connaissais pas leur nom… je savais juste qu’elles ne piquent pas…

J’ai ensuite observé mon fils dont l’attention était captée par ces minis et inoffensifs OVNI ressemblant à des vaisseaux-espions venus espionner imperturbablement les humains que nous sommes.
Il s’amusait de voir leur manège…
Bien après son départ, me retrouvant sous l’oeil du syrphe, je me suis demandé à quoi pouvait bien servir ce cousin de la mouche… si ce n’est à nous entraîner à sa suite dans un film de science-fiction.
Et j’ai appris qu’elle participait à la pollinisation des fleurs.
Cette fonction lui donne le droit de nous espionner à sa guise…