Catégories

Catégories

La maison ne désemplit pas, cette semaine…
Les visiteurs arrivent de Suisse, de France ou de Belgique.
Nous respectons toujours les consignes sanitaires, même s’il faut avouer que c’est parfois très difficile… et que, ni cette semaine, ni la semaine dernière, je n’ai eu le coeur de repousser nos petits-enfants quémandeurs de câlins…
Quelle étrange époque…

*****

Jeudi matin.
Avant de recevoir l’aînée de nos petites-filles pour deux jours, et mon cousin pour une courte escale, je file à la roseraie où du travail m’attend.
Il faut couper les fleurs et les feuilles flétries pour mettre en valeur la nouvelle vague de floraison qui a commencé.
Il faut du temps, le soleil est déjà bien présent, la chaleur aussi.
Mon seau étant rempli de végétaux fanées, et je me dirige vers l’un des composts situés au fond du deuxième enclos des animaux.
En chemin, j’ai l’impression de ne pas être seule.
Je me retourne… et je vois sur mes talons une longue file constituée de nos quatre canards et de nos huit poules.
L’image est très drôle… je suis propulsée cheffe de meute!

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *