Catégories

Catégories

– Tu es très fâchée sur moi?
Elle fixe sur moi son regard noisette de gamine de huit ans très consciente de la réponse que je vais lui donner vu l’importance des bêtises qu’elle a commises chez d’autres personnes que nous ces derniers temps.
Nous sommes installées au coeur de la roseraie.
Elle a voulu rester près de moi lorsque mon Capitaine lui a proposé de le suivre pour préparer le repas et… pour lui permettre d’échapper à ma grogne.
– A ton avis?
Je crois que oui. 
– Tu savais que j’allais te passer un savon, de toute façon.
– Oui. Je pensais même que tu le ferais tout de suite quand je suis arrivée.

Je la regarde. 
Elle est très sérieuse.
Je lui réponds sur le même ton:
– J’ai longuement réfléchi à ce que j’allais faire. Ou je refusais de te revoir, ou j’acceptais, sachant que je te ferais passer un mauvais quart d’heure. Il fallait que je sache si je t’aimais   assez pour m’impliquer ou pas. 
Et… tu m’aimes encore?
– Si tu es ici et que je prends du temps pour te parler, il faut croire que oui. 

Un long silence que ni elle ni moi ne rompons… jusqu’à ce qu’elle me dise:
– Mamitine?
– Oui?
– Je ne sais plus comment faire pour tout arranger…

Nous avons à nouveau échangé un long regard. 
Je suis fatiguée… il faut beaucoup d’énergie pour entamer ce genre de discussion.
Mais le moment est tellement important… pour peu qu’il laisse des traces positives dans sa mémoire.

– Tu m’as dit la même chose la dernière fois. Mais tu as recommencé. Alors, tu comprends, il m’est difficile de croire que tu es sincère. Ecoute… Dans nos vies, certaines personnes  nous disent parfois des phrases que nous n’oublions jamais. Ce que je vais te dire doit rester gravé dans ta mémoire. Il faut absolument, de toute urgence, que tu apprennes ce qu’est la loyauté. La loyauté envers tes parents, ta famille, tes amis. Ce que l’on peut te pardonner quand tu as cinq ans, voire huit, est une chose. Mais si tu répètes toujours les mêmes erreurs,  les mêmes fautes, il sera beaucoup plus difficile de te pardonner à 15, 18 ou 20 ans. Et ensuite… cela deviendra impossible. La confiance est une chose essentielle. 
– Alors je dois apprendre à être loyale… Comme quand j’apprends quelque chose pour l’école.
– C’est différent. Ce n’est pas une leçon de math ou de français. C’est une leçon de vie. Tu ne dois, tu ne peux pas  trahir les autres, et encore moins les gens qui t’aiment. Sans quoi, ils s’éloigneront de toi à force d’être blessés. A toi de voir si c’est ce que tu veux ou pas. Nous sommes comme des jardins… Nous aimons entrer dans ceux qui ont des fleurs, mais nous fuyons les lieux remplis de ronces. Les fleurs sont nos qualités, les orties nos défauts. Demande-toi comment est ton jardin, à toi…
– Il est plein d’orties en ce moment…
Alors tu as du boulot. Fais grandir tes qualités et retire les ronces. Mais ne tarde pas, tu vas devoir faire tes preuves pour que l’on recommence à te croire.
Nous parlons longuement. Elle m’interroge beaucoup…
Je réponds à chacune de ses questions.
– Mamitine, je vais essayer d’être loyale.
Pas de mots… des actes. Tu as déjà fait des promesses que tu n’as pas tenues. Ce sera parfois difficile, mais c’est pour toi que tu dois le faire… tu seras beaucoup plus heureuse si tu tiens bon, et ton entourage aussi. 
– Si je recommence, je pourrai encore te voir?
–  Pour que je te sonne les cloches? 
– Oui.  C’est important.
– Tu es maso.
– Oui. Ca veut dire quoi, maso?

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *