Catégories

Catégories

Même si notre région n’est pour l’instant pas située parmi les zones les plus chaudes, le manque de pluie commence à faire souffrir les jardins.
Pour la première fois cette année, mes rosiers m’ont fait comprendre clairement qu’il était temps de leur offrir une tournée générale en attendant la pluie espérée pour demain.
Vendredi, donc, avant que le soleil ne soit trop présent, j’ai passé une bonne heure à m’occuper d’eux et à les abreuver.
Les rosiers ont une belle qualité: ils ne sont pas ingrats.
Comme le prouve cette rose sublime qui vit en vase dans notre salon depuis près d’une semaine, et qui embaume comme aucun parfum d’ambiance ne pourrait le faire.
Elle avait poussé au ras du sol, destinée à n’être remarquée par personne et à s’abîmer très vite, ce qui m’a poussée à la couper.
Ce rosier exceptionnel qu’est Gruaud-La-Rose a été l’un des premiers à être arrosés!

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *