Catégories

Catégories

Mon Poulpican, le personnage que vous voyez ci-dessus, m’a été offert il y a une bonne trentaine d’années, et me suit depuis de déménagement en déménagement.
Dans un précédent article que je lui avais consacré il y a quelques années, j’avais expliqué ce que l’on disait du Poulpican:
Le Poulpican,  est un objet de légende qui se perd dans la nuit des temps…
Il fait partie du « petit monde », composé des elfes, des korrigans, des lutins, des gnomes et autres farfadets.
Venu de Bretagne ou de Vendée, on dit du Poulpican qu’il rend des services aux humains.
Génie du foyer, il réalise les voeux des habitants qui allument la bougie que l’on place dans sa bouche.

Et j’ajoutais que mon Poulpican personnel, qui vit à l’extérieur, était parfaitement incapable de réaliser le moindre voeu.
On est doué ou on ne l’est pas.
Le mien ne l’est pas, pourtant, j’y tiens, allez avoir pourquoi.
Raison pour laquelle j’ai été choquée lorsque, dans la semaine, mon Capitaine m’a appris que des guêpes l’avaient choisi pour y installer leur nid.
Par chance, il s’en est rendu compte, et a pu déloger le nid sans détruire mon drôle de bonhomme.
Mon Poulpican a passé une nuit dans un seau rempli d’eau avant de retrouver sa place, débarrassé de ses squatteuses…

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *