septembre 2020
L M M J V S D
« Août    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 8 septembre 2020

Ce lundi, mon Capitaine a dû s’absenter quelques instants en tout début de journée, alors que j’étais encore dans la salle de bains.
Comme il s’était levé particulièrement tôt, Pomme l’avait accompagné au poulailler, puis était remontée vérifier que je m’étais bien levée moi aussi.
Je l’avais rassurée en lui disant que je la rejoindrais après avoir fait ma toilette, ce que j’ai fait.
En sortant, elle n’était plus là, mais m’attendait au rez-de chaussée… avant de m’escorter dans la cuisine où elle s’est assise devant « le meuble à Pomme ».
–  Tu n’as pas encore reçu ta récompense du matin?
Elle a remué la queue à sa manière, comme un jouet  mécanique, et j’ai farfouillé dans le tiroir dédié aux « nonosses ».
Je lui ai tendu une friandise qu’elle apprécie d’habitude mais, après l’avoir reniflée, elle l’a dédaigneusement snobée.
–  Ah bon? Tu n’as pas envie de cela, ce matin? Voyons ce que j’ai d’autre…
Je lui ai coupé un petit morceau de saucisse pour chien qu’elle s’est empressée d’avale devant moi.
Elle en espérait une deuxième, mais j’ai résisté, entraînant mon Mogwaï avec moi ans mon bureau.
Quelques minutes plus tard, mon Capitaine revenait, et, par acquis de conscience, je lui ai posé la question:
– Dis… avais-tu donné un os à Pomme avant de partir?
– Oui, bien sûr.
– Hum, dis donc, Popomme? Tu m’as roulée dans la farine!

Elle me regardait d’un air innocent…
Enfin… pas si innocent que cela: le bout de sa queue s’est agité deux ou trois fois, toujours de cette manière très particulière qu’elle a de le faire quand nous « conversons ».
Clairement, elle était plutôt satisfaite du tour qu’elle venait de me jouer.

Martine Péters