septembre 2020
L M M J V S D
« Août    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Catégories

Cela fait ce mardi  cinq jours que nous avons accueillis nos deux nouvelles poules naines.
Il faut avouer que le quotidien du poulailler est à l’ordre du jour, ces temps-ci.
Bulle, la préférée de mon Capitaine, vive et espiègle, boîte depuis plusieurs jours.
Direction  le cabinet du vétérinaire qui lui a diagnostiqué de l’arthrite, comme ça a été le cas pour Kiwi l’an passé.
Il va donc falloir lui faire des piqûres, traitement qui lui sera  cette fois administré par mon Capitaine, tandis que je continuerai les cataplasmes d’argile vert, agréés par le vétérinaire.
Pendant ce temps, nos deux nouvelles recrues se sont habituées à leur environnement et à leurs nouveaux colocataires.
Cannelle semble avoir toujours vécu là…
Vive et réactive, elle n’a peur de personne, accourt comme les autres lorsqu’il s’agit de manger, et fait déjà preuve d’un petit caractère à la fois drôle et bien trempé.
Quant à Mousse… je n’ai jamais vu une poule comme elle.
Elle a la douceur de Tina, l’une des deux petites Pékins venues de Suisse, et ressemble plus à  un curieux petit mammifère qu’à un oiseau.
Je me suis inquiétée en constatant qu’elle était maladroite, avec des comportements de bébé un peu distrait, se cognant facilement et ne trouvant pas la nourriture que je déposais à côté d’elle.
Un petit examen maison a permis de découvrir qu’elle avait tellement de duvet devant les yeux qu’elle n’y voyait rien…
Elle a donc eu droit à un petit rafraîchissement de sa coupe.
Avec son caractère très doux et son look de petite peluche, Mousse est… irrésistible…

Martine Péters
 

 

4 réponses à Bébé Mousse

  • Dominique Rougier:

    Adorable, j’hésite à prendre des poules, en cas d’absence de quelques jours cela me pose soucis, mais il doit y avoir des solutions, n’est ce pas ,

    • Martine Péters (anciennement Bernier):

      Je t’avoue que depuis que nous les avons, nous ne nous absentons plus ou pas plus d’un jour… Mais c’est vrai que si tu as quelqu’un qui peut s’en occuper durant ton absence, c’est jouable. De notre côté, nous avons développé un tel lien avec elles qu’il nous est difficile de les confier à d’autres. Elles sont très attendrissantes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *