Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 27 octobre 2020

A 3 1/2 mois, Kali est pleine de vie. 
Exubérante, elle semble avoir avalé un cocktail hyper vitaminé, saupoudré d’un soupçon de dynamite…
A bientôt 11 ans, Pomme, de son côté, douce et tendre, a besoin de plus de calme et de repos.
Mais toutes deux ont un point commun: elles sont très demandeuses de câlins.
Comme je sentais que Pomme stressait de devoir constamment faire face aux assauts affectueusement voraces de notre mini-Mogwaï, j’ai décidé de mettre en place une série de mesures pratiques qui permettront à nos deux protégées de cohabiter sans qu’aucune des deux ne soit lésée.
Limiter le terrain de jeux de Kali fait partie de ces mesures sans lesquelles elle règne en maîtresse absolue partout dans la maison et à l’extérieur.
Dès qu’elle sera un peu plus calme, voire un peu plus disciplinée, elle pourra recommencer à se balader partout à sa guise.
Bien évidemment, elle n’apprécie par de voir son territoire se réduire comme peau de chagrin à certaines périodes de la journée.
Elle me fait donc part de son mécontentement  à travers des jappements outrés… 
Mais je tiens bon, même si elle me fait fondre: il est hors de question d’imposer à Pomme une vocation de punching-ball qu’elle n’a pas choisie.
Mon Capitaine et moi avons mis au point un nouveau mode de vie mieux organisé avec nos deux  Mogwaïs…  avec des conditions plus strictes, mais le tout parsemé de longues  séances de tendresse adaptées à leur humeur du moment.

A l’instant où j’écris, deux paniers m’entourent, l’un à gauche, l’autre à droite de mon siège de bureau.
C’est l’heure de la sieste…
Il fait tellement calme que même le rouge-gorge se réaventure devant la fenêtre du bureau, lui qui est si farouche d’habitude…

Martine Péters