Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 6 février 2021

Comme beaucoup d’entre nous, je suis très peu sortie depuis l’apparition du coronavirus
Je ne m’en plains d’ailleurs pas, considérant toujours que je figure parmi les privilégiés de cette crise: je vis en couple dans une maison dotée d’un jardin, entourée d’animaux attachants,  je travaille dans des conditions optimales pour moi, et je ne me sens pas du tout isolée grâce aux moyens de communication dont nous bénéficions.
La seule chose qui me manque, c’est le contact direct avec ceux que j’aime… et avec les humains en général!

Ce jeudi, l’heure était venue de reprendre le chemin du Centre de Santé, puis du laboratoire pour l’incontournable contrôle bi-annuel. 
L’occasion de retrouver les personnes que j’apprends à connaître dans ces endroits, et de découvrir les réactions de chacun face à nos nouvelles conditions de vie.
Une certaine méfiance, de la crainte… et un fond de regret au fond des yeux de celles et ceux qui portent le masque et dont on ne voit plus le sourire…
Mais dès que nous nous parlons, les choses redeviennent normales: les uns se plaignent, d’autres grognent, mais la plupart prend son mal en patience.

Le moment que j’ai préféré a été le passage à la pharmacie où je n’étais plus retournée depuis un an.
Même si les conditions sont bien différentes de celles « d’avant », retrouver cette équipe sympathique a été une petite joie. 

Dans chaque endroit, il y a eu des rires, des échanges, des confidences…
J’avais l’impression d’être un ours sortant d’hibernation et retrouvant son environnement.

MP