Catégories

Catégories

Samedi.
En quelques minutes, l’atmosphère a changé.
Tout est devenu jaune orangé, baigné dans une lumière écrasée surréaliste pleine de poésie… et un peu inquiétante.
A l’intérieur de la maison, il faisait très sombre.
Ce n’était pas la nuit en plein jour, mais un voile étrange…
Les informations ont confirmé ce que nous pensions: cette atmosphère apocalyptique provenait du Sahara qui nous a envoyé une remontée d’air chaud chargée de particules fines dont a notamment profité une grande partie de la France.
Un phénomène que j’avais déjà eu l’occasion d’observer en Suisse. 
Le lendemain matin, alors que le ciel avait retrouvé ses couleurs habituelles de saison, il nous a suffi de lever le nez pour constater que ce sirocco avait laissé sur les vitres de la véranda une légère couche de sable.

Le  sable d’or du désert…


Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *