Le poulain

 

Il y a quelques jours, Eglantine, la belle jument franc-comtoise de notre ami Bernard, a mis au monde sa deuxième pouliche. 
Mon Capitaine est allé la voir au lendemain de sa naissance, et je m’y suis rendue le jour suivant.
Pour le moment, Bébé Eglantine n’a pas encore de prénom, mais tout le monde s’active à  apporter des idées plus ou moins inspirantes.
Autant Jelly, sa grande soeur, a hérité à la fois de la force de sa mère et de la grâce de son géniteur alezan, autant Bébé Eglantine est estampillée comtoise.
En grandissant, elle deviendra très probablement une belle représentante de sa race, si emblématique de la région.
Il me tarde qu’elle grandisse un peu pour pouvoir accompagner sa mère lors de ses visites dans notre jardin.
Des chevaux dans le jardin… c’est à chaque fois un événement dont je ne me lasse pas!

MP 

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.