Catégories

Catégories

Il y a deux ou trois ans, alors qu’un ancien presbytère devenu « La Maison des Soeurs » était définitivement déserté par ses habitantes, mon Capitaine a ramené deux minuscules pensées qui poussaient dans leur jardin.
Il les a replantées dans le nôtre, et il n’a pas fallu longtemps pour  qu’elles se sentent parfaitement à l’aise, au point de se multiplier.
Aujourd’hui, il y en a partout, dans le gazon, les parterres, les pots, et même au milieu des graviers, et elles fleurissent à longueur d’année.
Bien sûr, nous les laissons vivre où elles l’ont décidé, prenant garde de ne pas les écraser, ce qui n’est pas toujours facile car elles forment par endroit de véritables couvertures fleuries.
Comme couvre-sol, il est difficile de faire mieux.
Les pensées des Soeurs nous accompagnent poétiquement…

MP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *