Nathan

Ce mercredi, j’ai consacré un atelier d’écriture à un enfant de 9 ans, Nathan, que je n’avais encore jamais rencontré auparavant…. mais qui fréquentera l’un de mes rendez-vous proposés à la rentrée de septembre.
Il lui a fallu un certain courage pour se lancer dans cette mini aventure: il ne me connaissait pas encore, ignorait ce que je faisais et en quoi consistent mes ateliers.
Selon l’expression consacrée, la mayonnaise a pris très vite.
Il s’est prêté avec enthousiasme à toutes les activités que j’avais prévues à son intention, était parfaitement à l’aise, s’exprimait beaucoup: un bonheur.
Lorsque sa maman  est venue le rechercher, nous avons passé un bon moment à trois sous la véranda, et nous avons notamment abordé le fait que le terme « atelier d’écriture » est beaucoup trop vague pour les enfants.
Ils n’arrivent pas à imaginer ce que je peux bien leur proposer, et sont rebutés par le mot « écriture ».
Une fois qu’ils ont assisté à une séance, ils veulent tous revenir, mais je leur épargnerais les doutes liés au nom de l’activité si j’en trouvais un autre, plus explicite.
Nathan m’a donné quelques idées, j’avais les miennes, et, le soir, mon  Capitaine en a ajouté d’autres.
J’ai opté pour Atelier Ecriture, Découverte et Aventure.
Les trois mots qui résument le mieux le contenu… 

Martine Péters

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.