septembre 2021
L M M J V S D
« Août   Oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Catégories

Cela faisait plusieurs semaines que mon Capitaine attendaient de moi une tâche que je rechignais à accomplir.
Les dernières fois qu’il avait rendu visite à son coiffeur attitré, les résultats m’avaient plongée dans un abîme de perplexité.
Ce monsieur se sentait-il investi d’une mission, celle d’enlaidir mon  beau Capitaine à chacune de ses visites?!
J’en ai parlé à ma tendre moitié qui a décrété que  » la prochaine fois, c’est toi qui me couperas les cheveux. »
Hum.
Toiletter mes chiens, j’arrive plus ou moins à le faire, mais m’aventurer à toucher une chevelure… c’était osé.
Ce samedi, l’un de ses amis qui passait la journée avec nous, lui a demandé en riant s’il ne serait pas temps d’aller chez le coiffeur.
Et il lui a répondu qu’il attendait que je prenne ses cheveux en charge puisque le travail de son coiffeur ne me convenait pas.
Il a donc été décidé que j’allais passer à l’assaut dimanche matin.
Tard dans la nuit, en cachette, j’ai révisé en visionnant soigneusement des tutos.
Et le Jour J, nous nous sommes installés dans mon salon de coiffure improvisé.
J’ai travaillé avec une extrême prudence, bien décidée à éviter toute fausse manoeuvre.
Au bout d’une vingtaine de minutes, mon oeuvre était terminée.
J’était extrêmement fière: il était magnifique avec ses cheveux ni trop longs ni trop courts.
Seulement voilà.
Je ne dois jamais oublié que j’ai devant moi un homme formidable, soit, mais qui a bourlingué et qui a son caractère.
Il a filé à la salle de bain pour vérifier le travail, a fermé la porte et… a eu l’outrecuidance de retoucher l’Oeuvre!
Lorsqu’il s’est présenté devant moi, j’ai grimacé:
– C’est trop court.
– Tu sais que je n’aime pas quand c’est trop long là et là.
– Alors, il ne fallait pas me demander de le faire.

Soyons honnêtes… j’exagérais.
Un peu plus tard, je suis allée le voir et, au bord de l’hilarité, je lui ai avoué:
– En fait… tu es très beau et ta coiffure est très réussie. J’étais simplement vexée que tu aies repris ma coupe. Tu m’en veux?
– Oui.
– Mais… tu te moques de moi?
– Oui!

L’opération « Coupe du Désert » s’est terminé dans un fou rire.

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *