octobre 2021
L M M J V S D
« Sep    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 1 octobre 2021

Atelier du mercredi matin.
Ce matin, Carmen, Marilou, Nolla, Nathan, Raphael et Lucas participent à l’atelier.
Et cette fois, j’ai pensé à prendre avec moi l’image d’une sirène bien loin des dogmes de Disney.
Cette apparition a déclenché un véritable débat auxquels ont participé tous les enfants, garçons et filles confondus:
– Mais! C’est une sirène, ça???? Elle fait peur!
– C’est ce que je vous expliquais la semaine dernière. Chez les sirènes comme chez les gens, il y en a des gentilles et des pas gentilles du tout. Celles qui sont mauvaises adorent attirer les gens par leurs chants pour les garder auprès d’elles. Pour les séduire, elles prennent une apparence toute en beauté. Et dès qu’elles les ont attrapés, hop: elles redeviennent ce qu’elles sont vraiment. Et c’est cela que vous voyez ici.

Six petites têtes sont penchées sur la gravure examinée sous toutes les coutures. 
– Pourquoi elles n’ont pas la même queue que les autres?
– Parce qu’elles n’ont pas besoin de nager bien loin. Ces sirènes là ne vivent que dans les lacs souterrains que l’on visite en barque, sans jamais plonger. Si vous regardez bien, elles ont des queues d’hippocampes.
– C’est quoi un hippocampe? Un hippopotame campeur?
Eclat de rire général… Je prends mon téléphone et je leur montre ce qu’est un hippocampe.
Ils sont très attentifs… et continuent leurs questions.
– Et les belles sirènes, elles sont dans la mer?
– Oui, c’est ce que disent les marins. Mais certains se sont trompés…
– Pourquoi trompés?
– Il y avait beaucoup de récits de marins racontant qu’ils entendaient chanter les sirènes dans certaines mers. Certains d’entre eux avaient sauté dans l’eau pour les rejoindre et personne ne les avaient jamais revus. Ces histoires sont arrivées aux oreilles des scientifiques qui ont voulu savoir qui étaient ces personnes qui chantaient en pleine mer… Et ils ont trouvé!
 
Ils demandent tous en même temps:
– Qu’est-ce que c’était? Ils ont trouvé les sirènes?
– Non. Ils ont découvert que c’étaient des lamantins…

Je leur montre la photo d’un lamantin, animal que la plupart ne connaissent pas, et je continue à expliquer:
– Ce sont des mammifères marins herbivores, très doux. Quand ils remontent à la surface pour respirer, ils émettent un cri qui ressemblent, paraît-il, au chant des sirènes.
– Mais alors… les sirènes, ça n’existe pas?
– Je n’en ai jamais vues, mais certains disent que les navigateurs en voient parfois au cours de leurs voyages… Elles sont assez timides et évitent la compagnie des hommes pour ne pas être attrapées. Il paraît aussi qu’il y en a dans certains lacs profonds…
– Des gentilles ou des méchantes? 
– Gentilles si elles sont à l’air libre, moins gentilles si elles ont choisi de vivre dans les lacs souterrains!

Carmen, 6 ans, hoche la tête:
– J’ai tout compris! On a appris quelque chose de très important, aujourd’hui…

Martine Péters