octobre 2021
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories

Catégories

Mon Capitaine et moi avons beau vivre ensemble depuis pas mal d’années déjà, il réussit toujours à m’étonner…
Un soir de cette semaine, je l’ai interrogé à propos d’un souvenir qu’il m’avait un jour confié, et qui m’avait interpellée.
En 1982, l’Armée de Terre  avait été sollicitée par Thierry Sabine pour sécuriser le parcours de la Croisière Verte qu’il avait créé.
Ce rallye-raid moto à travers la France a été un jalon important dans la carrière du futur créateur du Paris-Dakar, et est aujourd’hui considérée comme mythique…
Une réputation encore entretenue par le fait qu’il existe peu d’archives sur le sujet.
Lors de la dernière édition, mon Capitaine assurait l’assistance des ouvreurs militaires, partageant la vie des pilotes et de l’organisation durant la durée de la course.
Un jour qu’il était lui-même à moto, mon Capitaine a vu un motard en difficulté sur un circuit de « Spéciale », sur une piste à chars d’un camp militaire.
Il s’est approché pour lui venir en aide et s’est retrouvé face à un Thierry Sabine en fâcheuse posture: sa moto était en panne d’essence.
Il n’a pas évidemment pas hésité: il lui a passé son engin pour qu’il puisse continuer sa route tandis que lui-même ramenait la moto défaillante au bercail… en la poussant.
Mieux valait avoir une bonne forme physique!
Mon Capitaine a eu une vie riche en expériences fortes, mais a gardé de cette Croisière Verte un bon souvenir, ombragé par le fait que « Loulou », l’un de ses deux ouvreurs militaires, a eu un accident qui lui a valu une opération.
Il n’a pas l’habitude d’enjoliver, de dramatiser les choses ou de s’octroyer  un rôle qu’il n’a pas tenu. 
En revanche, il reconnaît que, quelques années plus tard, lorsqu’il a entendu la nouvelle du décès tragique de Thierry Sabine, il a eu mal au coeur…

Martine Péters 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *