Ecriture dominicale

Il arrive que je rédige des articles commandés pour d’autres supports que le magazine pour lequel je travaille.
Mais il est plus rare qu’une personne privée qui m’a demandé un texte de manière ponctuelle reprenne contact par elle-même en dehors de tout vecteur officiel pour me demander de renouveler l’expérience.
Ca a été le cas cette semaine où des professionnels de la santé m’ont re-sollicitée leur venir en aide dans la rédaction d’un article et de certains travaux de vulgarisation destinés au public.
Ce week-end, j’ai donc repris mes habitudes: longue interview à trois voix le samedi matin et écriture le dimanche.
Ces articles médicaux figurent parmi les plus complexes à écrire, selon moi.
Ils demandent un effort de concentration plus intense, et ne permettent aucun droit à l’erreur.
Mais en écoutant parler ces personnes très pointues dans leur domaine, je continue à me dire que j’ai énormément de chance de pratiquer ce métier passionnant qu’est le journalisme.
Tant que je le pratiquerai, je continuerai à apprendre…

Martine Péters


 

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.