Hard!

Chaque année, je me pose la même interrogation.
Pourquoi faut-il toujours que la fin de l’année soit hyper chargée en réunions et en travaux en tout genre à rendre « pour avant-hier »?
A croire que la perspective de basculer dans une année nouvelle stresse le monde à un point étonnant.
En cette fin 2021, c’est exactement pareil.
Cette semaine est l’une des plus chargées de l’année, et… j’y suis aussi pour quelque chose puisque, souhaitant profiter des quelques jours de répit que j’aurai, je l’espère, entre les fêtes, j’ai sollicité mon ange gardien informaticien pour qu’il m’apporte ses lumières avant de lui aussi lever le pied.
La réponse à ma question se trouve sans doute dans ce constat…
Beaucoup d’entre nous vont essayer de travailler un peu moins entre les fêtes, pour peu que leur emploi le permette.
Et c’est pour ne pas avoir une surcharge de travail en reprenant le quotidien que nous chargeons au maximum nos agendas avant de les laisser fermés pendant quelques jours.
Résultat: je ne suis pas sûre que nous serons moins occupés à la rentrée de janvier.
En revanche, nous sommes débordés en décembre!
CQFD

Ecriplume

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.