L’oiseau…

Lorsque nous sommes endeuillés, la période des fêtes est difficile à appréhender.
Mon fils et son petit bonhomme vont arriver pour passer deux jours avec nous, mais, avant ce moment, nous avons décidé, mon Capitaine et moi, de célébrer au cours de ce Noël le bonheur et la chance que nous avons d’être ensemble.
Ce deuil nous a encore rapprochés…
Au matin du réveillon, je travaillais encore dans mon bureau sur un article commandé en dernière minute, lorsque mon attention a été attirée par quelque chose qui bougeait dehors, juste devant mon bureau.
Je me suis avancée doucement vers la fenêtre, et j’ai vu un bouvreuil pivoine qui sautillait sur l’allée de gravier.
Un bouvreuil pivoine… tellement beau, et si rare dans le jardin…
Il s’est arrêté et est resté un long moment à me détailler, penchant la tête de gauche à droite.
Puis il s’est envolé, s’est perché sur l’arbre sec, et a recommencé à me regarder avant de s’en aller.
Je sais, c’est sans doute stupide… mais j’ai envie d’y voir un clin d’oeil.
Et si ce n’est pas le cas… ce fut une adorable visite.


par

2 réflexions sur “L’oiseau…”

  1. Chère Martine, moi ça fait 15 mois que Xavier est parti, souvent je ressens sa présence, comme quand j’ ai pas le moral, sa pendule quand j’oubli’ de la remonter s’arrête, si je lui demande pas de la faire repartir elle s’arrête au bout d’env 1h. Hier soir je regardais la TV et j ai ressenti sa présence, je suis sûr qu’ils nous soutiennent jusqu’au moment où nous pouvons revoler par notre propre force. Force à vous, amitié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.