Le mystérieux rosier d’Alsace

Centifolia

Comme la famille est disséminée à travers la France, se retrouver pour des obsèques requiert une certaine organisation.
En raison de notre proximité géographique avec le lieu de rencontre pour la journée, nous avons hébergé un jeune couple adorable pour la nuit avant de poursuivre la route ensemble le lendemain matin.
Autour du repas, la conversation a porté sur les roses.
Je leur ai expliqué que l’un de mes rosiers n’arrive pas à fleurir depuis sa plantation dans notre jardin, il y a plus de trois ans.
Ce Centifolia si particulier a mes yeux en raison de son parfum exceptionnel très prisé par les parfumeurs, m’oblige à chercher des solutions…
Une spécialiste de cette fleur avait expliqué qu’il faut trois ans pour la voir s’épanouir.
L’été dernier, donc, comme j’atteignais cette date fatidique, j’ai attendu avec impatience sachant que cette rose ne fleurit qu’une fois par an.
Les boutons se sont bel et bien formés, j’ai vu apparaître le bout de quelques pétales… mais aucune fleur n’est arrivée à terme.
Je vais donc attendre ce printemps en espérant avoir plus de chance avec la météo notamment… 
Nos deux invités m’ont à leur tour raconté que, devant leur maison, fleurit chaque année un rosier qui embaume.
Ils me l’ont montré en photo, mais, si je voyais un beau et grand rosier presque grimpant, je ne distinguais pas les fleurs en détail.
Et la conversation a pris un tournant inattendu:
– Vous connaissez son nom?
–  Non… il est rose pâle, sent merveilleusement bon, il était là bien avant nous…
J’ai cherché dans mon livre, leur montrant différentes roses qui pouvaient correspondre à leur description, mais aucune ne semblait être celle dont ils parlaient. 
Cette fois, c’est le jeune qui m’a fait avancer dans mon enquête:
– Non, les fleurs ne sont pas très belles, ce sont des espèces de « bouboules ».
– Des « bouboules »???
– Oui! Je devrais demander mon oncle s’il connait son nom. En tout cas, j’ai toujours entendu dire qu’il ne fleurit qu’une fois, et que l’on dit que c’est la rose de mai.
– La rose de mai?! Mais… c’est l’autre nom du Centifolia! Vous avez un Centifolia qui fleurit dans votre jardin!!! Attendez, je cherche une photo…
L’image a confirmé ce que je pensais… mais Yves m’a dit qu’il demanderait confirmation à son oncle le lendemain.
Il a tenu parole. 
En fin d’après-midi, il est venu vers moi:
– Tu sais, j’ai eu mon oncle au téléphone, et il confirme que c’est bien un Centifolia. Il a été planté il y a longtemps: il l’a toujours connu là. Il était plus fourni à l’époque…
– Et il est toujours très beau aujourd’hui d’après la photo que tu m’as montrée. Tu te rends compte… Vous avez un Centifolia devant chez vous et il vit sa vie… alors qu’il a tellement de mal à la débuter ici… Quand je pense que tu appelles ses fleurs des « bouboules »!!!

Nous avons ri en descendant l’escalier qui nous permettait de rejoindre le reste de la famille.

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.