Morceau choisi (1)

Quand Aurélien passe le week-end chez nous avec son papa, ces journées sont mouchetées de petits moments et de petites phrases qui apportent un charme particulier à ces fins de semaines. 
En voici un exemple…

Samedi matin, tôt.
Aurélien me rejoint dans mon bureau où je lis mes mails.
Il me renifle ostensiblement  et dis:
– Mamitine, tu as déjà choisi le parfum que tu veux mettre ce matin?
– Non, pas encore. Tu veux le faire pour moi? Tu peux choisir entre ces trois flacons.
Sérieux comme un pape, il retire les bouchons, sent, hésite, recommence et me dit:
– On va les essayer sur toi, d’accord?
Ce sont des eaux de toilette fraîches et légères… j’accepte.
Et zou: il me pulvérise un peu de parfum à l’intérieur de mes poignets et dans le cou, puis recommence à me sentir avec application.
– Mmmmm!! J’adore celui-ci ! 
Et ré-zou, je me retrouve recouverte d’un voile de senteur aux effluves d’agrumes. 

– Tu sens bon, Mamitine… on va faire des câlins à l’orange, tiens!

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.