Le clin d’oeil belge

Vous l’avez remarqué comme moi: en suivant le fil de l’actualité, nous avons plus souvent de bonnes raisons de pleurer que de rire.
Donc, lorsque quelque chose m’amuse vraiment, je me fais un devoir d’en faire profiter mon entourage.
En lisant le magazine belge « Femmes d’Aujourd’hui », une brève m’a fait sourire.
Elle parle des voix qui interpellent les voyageurs dans les trains belges (SNCB) et qui, pour certaines, comme l’écrit le journaliste: « déraillent avec malice »…
La SNCB a officiellement donné son accord pour que les « voix » glissent des touches personnelles à leurs annonces.
Ce qui a notamment donné ceci, pour exemple: 
« Chers  voyageurs, le trajet Malines -Gand – Saint -Pierre est momentanément interrompu car une vache se trouve sur les voies et qu’on ne va quand même pas en faire des côtelettes ».
Chers Belges… 

 

par

2 réflexions sur “Le clin d’oeil belge”

  1. Le plus drôle c’est une histoire Belge, par une Belge de naissance. Moi aussi je en ai une ! Pourquoi un Belge prend 1 verre d’eau plein et un vide? C’est que des nuits il n’a pas soif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.