Morceau choisi (suite

A chaque fois qu’Aurélien me rejoint dans mon bureau au petit matin, nos conversations prennent un tour auquel je ne m’attends pas toujours…
Dimanche matin, il jette un regard sur la pièce et me dit:
– Il est incroyable, ton bureau… mais il est un peu… heu… chargé.
– Tu peux même dire qu’il est surchargé et qu’il te semble en désordre, tu sais, ça ne me vexe pas. 
– Ben oui, c’est un peu ça.
– Tu sais ce que l’on dit des bureaux qui ont l’air en fouillis?
– Non?
– Il y a quelques années encore on pensait qu’un bureau hyper bien rangé avec des meubles sur lesquels il n’y a pratiquement qui traîne rien étaient ceux des employés modèles. Aujourd’hui, c’est le contraire. Le bureau ressemble à ce que nous avons dans la tête. On dit de plus en plus souvent qu’un bureau en fouillis est celui de quelqu’un de créatif, plein d’imagination!
Il éclate de rire:
– Alors toi, tu as vraiment beaucoup d’imagination!
Cette fois, nous sommes deux à rire… mais je continue ma plaidoirie:
– Note que cela te semble en désordre, mais ça ne l’est pas vraiment: je ne perds presque jamais rien. Et puis… il y a des raisons à ce petit bazar passager. D’abord, la pièce est trop petite…
– Non, non: mon bureau à moi est plus petit que le tien!
– Peut-être, mais je te rappelle que, ici, c’est l’endroit où je travaille, où j’écris, où j’étudie, etc, etc. Là, tu arrives dans une période de gros travail. Donc, il y a beaucoup de documents et de dossiers de sortis.
– Je comprends. J’aime bien ton métier, ça a l’air chouette…
– Le plus souvent, oui. Et toi, qu’est que tu veux faire plus tard?
– Pizzariolo! C’est une bonne idée?
– Si c’est le métier que tu aimes, oui. Pour être sûr que tu as bien choisi, tu dois te demander si tu seras heureux de le faire tous les jours durant toute ta vie.
– Heu… bon, si j’en ai assez, je ferai des gâteaux pour mes parents qui seront devenus un peu vieux.
– Bonne idée!
Il réfléchit:
– Toi, tu t’ennuies parfois dans ton métier? 
– Non… parce que je fais sans arrêt des choses différentes.
– Ca, j’aime bien. Il faut juste savoir écrire pour faire ce que tu fais?
– C’est un peu plus compliqué que cela… on va dire qu’il faut aussi s’intéresser à tout, aimer apprendre.
– Moi, je suis très curieux et j’aime beaucoup apprendre!
– C’est une excellente qualité!!
Il se tait, recommence à regarder mon bureau:
– Mamitine?
– Oui?
– J’aimerais quand même bien un jour voir comment c’est dans ta tête!

 

par

2 réflexions sur “Morceau choisi (suite”

  1. Non mais trop drôle ce petit. Il verrait que ta tête est aussi bien remplie et rangée que ton bureau…mais celle d’Aurélien a de qui tenir !!!

    1. Ecriplume (Martine Péters, anciennement Bernier)

      😀 c’est vrai que la sienne est bien remplie et plus que prometteuse!!! Et c’est vrai aussi qu’il me fait beaucoup rire!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.