La couleur du sirocco…

Mardi, plusieurs régions de France et d’Europe, dont la nôtre, ont été concernées par cet étrange phénomène qui s’observe de temps en temps sous nos latitudes…
A 7h30, j’étais au jardin à tailler quelques rosiers avant de commencer la journée.
Le ciel était gris.
Un gris déjà étrange, mêlé d’un jaune alors très léger.
Un peu plus tard, alors que nous étions à la table du petit déjeuner avec notre cousin et son fils qui nous a rejoints, l’atmosphère a commencé à changer.
Au fil des heures, la lumière du jour est devenue jaune, orange, puis ocre…
Le sirocco entraînait avec lui des nuages de poussière de sable du Sahara.
Tous ceux qui ont  profité de ce désormais fameux « phénomène de Sirocco » ont été saisis par son oppressante beauté.
Dans la journée, mon Capitaine a eu cette phrase: « On se croirait dans un sous-marin… »
Selon la couleur de la décoration des pièces de la maison, chacune reflétait différemment le phénomène.
La chambre, parée de couleurs chaudes, ressemblait à une boîte d’or…
C’était un peu magique… et inquiétant…

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.