Des fraises déclarées Trésor National

Le Panier de fraises des bois de Jean Siméon Chardin

Vous voyez ce tableau? 
Il est beau n’est-ce pas?
Cette nature morte est même considérée comme étant un chef-d’oeuvre.
C’est dire si le marchand d’art new-yorkais qui a a acheté le Panier de fraises des bois de Chardin (1699-1769) a dû être heureux lorsqu’il a pu l’acquérir le 23 mars dernier, pour la somme de 24,3 millions d’euros.
A ceci près que tout ne s’est pas passé exactement comme prévu.
Comme l’explique le site Connaissance des Arts, « Laurence des Cars, présidente-directrice du musée du Louvre, avait alors interpellé le ministère de la Culture pour qu’il confère le statut de trésor national au tableau. Le certificat d’exportation vient d’être suspendu et l’institution dispose désormais de 30 mois pour réunir la somme nécessaire à l’acquisition de l’œuvre. »

Le Louvre arrivera-t-il à trouver un mécène d’accord de l’accompagner dans ce projet, permettant ainsi à ce tableau, considéré comme étant une oeuvre majeure du peintre, de rester en France?
L’avenir nous le dira… mais une chose est sûre: cette anecdote va nourrir la légende de cette toile de Maître…

 

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.