Les préparatifs

Comme le mois de mai touche déjà à sa fin, le rythme s’accélère en ce qui concerne l’organisation des activités périscolaires qui attendront les enfants durant l’été.
J’ai donc été recontactée par mes complices pour peaufiner les grandes lignes de l’atelier d’écriture aoûtien qui  nous offrira la possibilité d’explorer les richesses de l’eau dans le périmètre de la ville la plus proche, et qui nous permettra de présenter un travail en liaison avec les Journées du Patrimoine. 
L’heure était donc venue de préparer le programme de nos rencontres et d’échanger un peu sur le contenu de notre travail.
A chaque contact, je retrouve le même plaisir et la même dynamique qui nous ont unis lors de notre dernière aventure… tout comme ce mardi matin où la conversation téléphonique a permis de rapidement débroussailler le terrain. 
C’est au cours de cet échange que mon interlocutrice m’a confié qu’elle songeait déjà avec son équipe, à demander mon retour à Amblans cet hiver pour un troisième projet pédagogique qui nous occuperait là encore sur plusieurs semaines…. et qui me permettrait de retrouver Estelle, ma chère binôme!
C’est bien connu: il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.
Mais le simple fait que ce projet soit dans l’air est à lui seul un cadeau…
En attendant, j’ai commencé à « bûcher » sur l’aventure du mois d’août!

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.