Schnidi

Quand mon Capitaine est d’humeur badine, il peut être très drôle.
Et cela lui arrive souvent…
Un soir de la semaine, il me demande si je veux regarder avec lui une émission qu’il a enregistrée, portant sur une découverte archéologique faite au cours de ces dernières années dans les Alpes suisses.
Au col du Schnidejoch ont été retrouvés des restes de vêtements et d’équipement ayant appartenu à un chasseur néolithique datant de 5000 ans…
Baptisé Schnidi cet homme est une énigme pour les archéologues qui, jusqu’ici n’ont pas retrouvé de trace de son corps.
L’émission les suivait tandis qu’ils tentaient de reconstituer la vie de ce chasseur, et de comprendre la raison de sa présence dans une zone à priori aussi hostile à l’homme.
Au cours de la soirée, ils ont admis grâce à leurs recherches qu’il devait avoir vécu dans un village proche du lac de Bienne.
Et des images étaient diffusées d’un village néolithique reconstitué, pour nous faire comprendre quel était le mode de vie de nos ancêtres à cette époque.
Ils vivaient dans des huttes ouvertes qui annonçaient déjà nos habitations modernes, à quelques détails près…
C’est à ce moment-là que mon Capitaine, sérieux comme un pape, a dit:
– Super… Il n’y a plus qu’à trouver la clé!
La clé?!
– Oui. Ils fouillent ses poches, trouvent la clé… et il leur suffit  d’aller l’essayer sur chaque  porte pour savoir laquelle était sa hutte.

Son regard était malicieux et il arborait un large sourire.
Me voir amusée l’a encouragé: il a continué à joyeusement extrapoler sur la vie de ce pauvre Schnidi.
J’ai passé une délicieuse soirée!

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.