Délicate Pomme

Pomme, l’aînée de mes bichons havanais, a à peu près toutes les qualités…
Bienveillante, douce, loyale, fidèle, accueillante, joyeuse, mutine, intelligente, gentille avec tout le monde, tendre avec les enfants…
Bref, l’être parfait ou presque.
En revanche, elle a deux très légers défauts: elle boude (parfois) quand quelque chose lui déplaît, et elle est très compliquée lorsqu’il s’agit de choisir le bon endroit pour se soulager.
Elle peut passer un temps infini à renifler le sol à la recherche du lieu idéal, si possible à l’abri des regards indiscret, relevant tout à coup la tête et s’éloignant d’un air franchement dégoûté si je ne sais quel détail olfactif est venu contrarier sa quête.
Comme elle n’aime ni la pluie ni la neige, la situation se corse encore au moindre crachin.
Depuis que nous sommes entourés d’un grand jardin, tout est plus simple: elle prend tout le temps qu’elle veut pour dénicher l’endroit parfait, qui est ensuite nettoyé par nos soins.
Ce mardi matin, mon Capitaine me confie qu’il a trouvé une… heu… crotte de chien, dans l’herbe sous la tente dressée dans le verger.
Cette nouvelle m’a fait rire…
Pomme a dû frôler le nirvana en pensant qu’elle disposait désormais de vastes toilettes couvertes…

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.