Kaléidoscope

  • Comme pratiquement partout dans l’Hexagone, le thermomètre a allègrement flirté avec les 40° durant ce week-end… et ne semble pas disposé à revenir tout de suite à la raison. 
    Harassée par la chaleur et par un emploi du temps trop chargé, j’ai mis la pédale douce durant ce week-end où mon fils et son bonhommet sont venus nous retrouver.
    Gérard, mon vénérable rein gauche, n’apprécie pas ces conditions, et se rappelle à mon bon souvenir.
    Et quand Gérard se manifeste… je lui obéis.
  • Mon Capitaine et mon fils, eux, n’ont pas chômé. En prévision de la cousinade qui se prépare, ils ont monté la grande tente qui accueillera les festivités.
    Impossible de travailler sous un soleil de plomb…
    Ils ont commencé le montage dans la soirée et travaillaient encore alors que la nuit s’installait. 
    Mais le résultat en valait la peine!
    Le jardin côté verger change de visage… 

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.