Un pétillant Mercredi Citoyen

Ce 22 juin donc, en début d’après-midi, je me suis rendue à Frotey-Lès-Lure pour la 6e édition des Mercredis Citoyen.
Cette journée est un rituel incontournable qui marque la fin de l’année scolaire et qui permet aux enfants et aux familles de découvrir et de participer à une multitude d’animations et d’ateliers.
L’an dernier, j’avais accepté de participer alors que je n’avais commencé mes interventions dans le cadre périscolaire qu’au mois de février…
De plus, nous étions toujours en période de corona ce qui, m’avait-on expliqué, avait considérablement perturbé l’organisation et le déroulement de la journée.

Cette fois, tout était revenu à la normale, et je découvrais donc l’autre visage de la fête… sans masque.
Pour ceux qui ne connaissent pas la manifestation, il faut savoir qu’elle met en avant les valeurs fondamentales du Vivre ensemble et de la Citoyenneté, et exige une importante organisation de la part des Francas (association complémentaire de l’école) et de la CCPL (Communauté de Communes de Pays de Lure.
Cette année, un vitabris avait été installé à mon intention sur le terrain de foot pris d’assaut par les stands.
Et dès l’entrée, j’ai pu réaliser que, en un an, les choses ont bien évoluées…  
La première année, j’arrivais en terre inconnue, ne connaissant pour ainsi dire personne.
Je m’étais adaptée, et j’avais passé une belle après-midi.
Cette fois, d’entrée, j’ai retrouvé plusieurs visages connus, dont celui d’Estelle, ma précieuse complice, des organisatrices, des officiels et de plusieurs directeurs(trices) et animateurs (trices) de centres que j’étais heureuse de retrouver.
J’ai trottiné jusqu’à mes quartiers, accompagnée par mon Capitaine qui m’a installée avant de retourner à ses occupations.
Et le joyeux bal des visiteurs a commencé.
Chaque responsable d’atelier reçoit une feuille horaire sur laquelle sont inscrites les visites qui sont prévues.
Chacune dure 15 minutes afin que le tournus se fasse de manière fluide.
J’avais prévu deux activités distinctes, à choix: une histoire interactive écrite spécialement pour l’occasion, et la découverte du monde olfactif, qui avait eu un grand succès l’an dernier.
Les groupes se sont succédé, et les deux activités que j’avais testées précédemment sur mon petit-fils ont fonctionné avec le même enthousiasme.
J’étais ravie… c’était un soulagement.
Les participants se prenaient au jeu, l’ambiance était résolument joyeuse, et aucun enfant ou adulte ne semble s’être senti tenu à l’écart.
Mon après-midi a été jalonnée de perles dont voici un petit échantillonnage:

– Parmi les groupes qui passent devant mon alcôve se trouvent des enfants avec lesquels j’ai travaillé par le passé. Parmi eux, je reconnais Linsey qui m’interpelle: 
– Coucou, Martine!! Tu me reconnais?
– Coucou, chouchou! Bien sûr, tu es Linsey!
 – Ben oui, ta petite saucisse!
Je précise au passage que si Linsey adore les saucisses, je ne lui ai jamais donné ce surnom… mais sa phrase m’a beaucoup amusée!


– Un petit groupe d’enfants vient me rendre visite et, parmi eux, l’adorable Elena, qui a fait partie de notre équipe des Petits Curieux d’Amblans avec laquelle nous avons gagné le prix Ecoloustics en créant un magazine.
Prix dont il a été souvent question ce mercredi…
Les enfants qui l’accompagnent regardent et commentent les panneaux regroupant les pages du magazine, et l’un d’eux dit à Elena:
– Il y a ton amoureux! Mais il n’est pas là aujourd’hui…
Elena me regarde et me dit:
– Il n’est pas là parce qu’il s’est pris un poteau.
– Un poteau?!
– Oui, je ne sais pas comment il a fait, mais il s’est fait mal.
Philosophe, l’un des enfants qui l’accompagnent prend la parole:
– À mon avis, il pensait à toi et il n’a pas vu le poteau.

Suite au prochain numéro!

 

 

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.