Un Tour émouvant…

En temps normal, je ne regarde du Tour de France qu’une ou deux étapes lorsqu’il passe dans des régions qui me touchent.
Mon Capitaine fait de même.
Je pense qu’en douze ans, nous avons dû voir deux ou trois étapes complètes.
Cette année, c’était particulier…
Le 8 juillet, les coureurs ont arpenté les routes proches de chez nous, terminant leur périple par la terrible montée de la Planche des Belles Filles.
Cela méritait notre attention… d’autant que le Régional de l’étape, Thibaut Pinot, fait partie des participants.
Le lendemain, partant de Dole, le peloton filait vers la Suisse.
Hors de question de manquer une balade dans Lausanne…
Et dimanche, cerise sur le gâteau, l’étape partait d’Aigle, se promenait au bord du lac Léman, filait à Château-d’Oex, grimpait le col des Mosses, passait par les Diablerets, franchissait le col de la Croix, revenait à Aigle, et passait par le Valais avant d’atteindre Châtel…  autant de lieux qui me sont chers, où j’ai passé 40 ans de ma vie, et où j’ai laissé beaucoup de personnes que j’aime.
Nous avons donc suivi la course dans son intégralité.
Il faut reconnaître que, de nous deux, c’est moi qui étais la plus touchée.
La Suisse est toujours aussi belle…

 

par

2 réflexions sur “Un Tour émouvant…”

    1. Ecriplume (Martine Péters, anciennement Bernier)

      Oui, il a été épatant! Je vois que nous n’étions pas seuls de la région à suivre l’étape du jour! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.