Vous reprendrez bien une tranche de Dowton Abbey?

La diffusion de la série Dowton Abbey a débuté en 2010 et a duré  jusqu’en 2015.
Pourtant, ce n’est que cette année, en 2022, que je me suis décidée à la regarder.
Allergique aux tranches de pub qui coupent les programmes TV, je ne voulais la voir que dans de bonnes conditions.
Et, une fois encore, c’est en passant par Netflix que j’ai pu les obtenir puisque l’intégralité de cette série historique est disponible.
Je savais, pour en avoir entendu parler, que je ne pouvais qu’être séduite…
Saga britannique retraçant la vie d’une famille aristocratique et de sa domesticité dans les années 1910 -1920… tous les ingrédients étaient réunis, d’autant que les acteurs, excellents, sont presque tous anglais, ce qui est pour moi une promesse de qualité.
C’est ainsi que j’ai poussé les portes du château de la famille Crawley et que je suis rentrée dans leur univers.
Dès le premier épisode, comme il fallait s’y attendre, je suis devenue addict. 
Délicat, so british, touchant et finement drôle… tout est juste, finement observé, nous ouvrant les portes du monde d’en bas et du monde d’en haut se côtoyant entre les murs du château de  Dowton Abbey. 

En quelques semaines j’avais vu la totalité des 53 épisodes.
Visionner le dernier m’a fait  de la peine: j’aurais aimé que cela ne finisse jamais.

Dans la foulée, j’ai donc commandé les deux  films qui ont fait suite au feuilleton pour contenter les fans inconsolables depuis l’arrêt du tournage de la série…

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.