Le Graal…

Depuis quelques semaines, une bonne partie de mon temps est consacrée à mon travail de journaliste.
Ma Rédaction m’a confié plusieurs sujets sur lesquels je travaille au fur et à mesure qu’ils arrivent, et chacun d’eux ou presque me demande de prendre contact pour des interviews.
Lors de la première vague de demandes, j’ai donc pris des contacts pour pouvoir interroger différentes personnes.
Sur les quatre sujets requérant ce genre de démarche, j’ai obtenu dans les rendez-vous nécessaires pour trois d’entre eux, que j’ai donc pu réaliser sans problème.
Le quatrième était un sujet médical pour lequel je devais pouvoir interroger un médecin spécialiste.
Je l’ai fait très souvent jusqu’ici, je n’avais donc pas vraiment d’inquiétude.
Sauf que… durant trois semaines, j’ai frappé à toutes les portes, ai envoyé des dizaines et des dizaines de mails, sans résultat.
Le sujet n’était pas très attrayant, et certainement pas inspirant…
Tous les retours me revenaient négatifs, à l’exception de l’une de mes demandes, restée sans réponse.
J’étais mortifiée, ne voyant plus vers qui me tourner…
J’avais encore essuyé un refus lorsque, lundi, j’ai reçu un mail, celui d’un spécialiste avec lequel j’ai déjà travaillé par le passé.
Il avait été absent et ne trouvait mon message que ce lundi, à son retour.
Et ce monsieur pourtant plus qu’occupé m’a proposé un entretien téléphonique pour le lendemain soir.
J’ai rarement remercié l’un de mes interlocuteurs avec autant d’enthousiasme…
  

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.