La veille des ateliers…

Le nouvel atelier d’écriture débutait cette semaine et, comme d’habitude, je me posais mille questions.
Je repartais en terre inconnue, avec une nouvelle équipe, des enfants que je ne pensais pas avoir déjà rencontrés, un nouveau thème au diapason de celui choisi pour cette période au périscolaire.
Depuis plusieurs semaines, je travaillais sur ce que j’allais proposer, sachant que l’atelier va durer jusqu’à Noël.
Le jour précédent ma « rentrée d’automne », j’ai eu l’impression de me retrouver cinquante ans en arrière, la veille de la rentrée des classes.
Pour pallier l’angoisse qui était la mienne (et celle de beaucoup d’enfants…), je préparais mon sac très à l’avance, en vérifiait et revérifiait le contenu…
Et la nuit précédent, évidemment, je ne dormais pas ou très mal.
Exactement le même scénario que celui de cette semaine.
La mayonnaise allait-elle prendre avec ces enfants qui ne me connaissaient pas?



par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.