Mon Capitaine et le confort des chiens…

Mon Capitaine aime beaucoup Pomme et Kali, mes demoiselles bichons havanais.
Lorsqu’il parle d’elles, il les appellent « les caniches », mais les couvre de petits mots gentils et d’attentions dans l’intimité.
Il ferait n’importe quoi ou presque pour qu’elles se sentent bien.
Et quand je dis n’importe quoi… je ne suis pas très loin de la vérité.
Kali a pris pour habitude de se percher sur le « pouf cube » qui se trouve à l’une des extrémités du canapé, là où Pomme aime se poser.
Elle monte donc sur le cube et s’y couche en posant sa tête sur l’accoudoir du canapé, de manière à avoir l’oeil sur Pomme au premier-plan et moi au deuxième, ainsi que, sur sa gauche, sur mon Capitaine installé dans son fauteuil.
Le spectacle est très drôle: de ma place, je ne vois qu’une petite tête suivant attentivement les faits et gestes de chacun, l’air de ne pas y toucher.
Lundi soir, alors qu’elle avait repris sa posture et son poste d’observation, mon Capitaine a remarqué:
– Je crois que ce n’est pas très confortable, pour elle. Je me demande si je ne devrais pas lui acheter un coussin plat pour qu’elle soit mieux installée…
Je l’ai regardé, un sourcil en accent circonflexe:
– Dis… regarde autour de toi… Uniquement dans cette pièce, elles ont déjà un panier à jouets, un autre grand panier avec matelas à mémoire de forme et un matelas coussin. Elles occupent toutes les deux le canapé et, en prime, Kali squatte le pouf. Si tu rajoutes encore un coussin à la panoplie, cette pièce sera plus un studio pour chiens qu’un salon.   
Il m’a regardée en souriant, et, jetant un regard circulaire autour de lui, il a approuvé:
– Oui…c’est cela. C’est une boîte à caniches…

par

1 réflexion sur “Mon Capitaine et le confort des chiens…”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.