On n’arrête pas le progrès… mais est-ce toujours un bien?

Comme  un peu partout en France et ailleurs, notre village est en ce moment le théâtre de travaux visant à installer la fibre optique.
Et comme toujours dans ces cas-là, après m’être renseignée auprès de différentes sources, je suis partagée entre deux sentiments.
D’un côté, la perspective des avantages présentés me tente:  « une vitesse plus rapide avec moins d’atténuation, moins d’interférences électromagnétiques (EMI), une plus petite taille et une plus grande capacité de transport d’informations et un prix sensiblement identique à celui de l’ADSL, une amélioration du réseau Wifi », nous dit-on.
D’un autre côté, les désagréments me font réfléchir…
Sans même parler des possibles effets sur la santé, qui n’ont pas encore été démontrés scientifiquement, des litiges surgissent un peu partout.
Le magazine 60 millions de consommateurs a révélé en septembre dernier que les plaintes qui lui parviennent ont trait à des raccordements mal réalisés, des coupures, des déconnexions sauvages… 
Le but des opérateurs est, selon différents articles, de faire en sorte que l’ensemble des ménages soit passé en fibre optique pour 2030.
Mais , pour les plus récalcitrants, il est toujours possible de la refuser.
En effet, chaque fournisseur a besoin de l’accord de ses clients pour installer la fibre.
Chacun est en droit de dire à son fournisseur d’accès à internet qu’il préfère rester en ADSL même s’il est éligible à la fibre.

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.