Walli prend ses aises

Wall-E

Depuis quelques jours qu’il a  investi la maison, l’aspirateur robot a pris ses marques.
Sans avoir été programmé (ou en tout cas pas consciemment!) , il a pris l’initiative de se mettre en route seul, tous les matins vers 9 heures.
Pendant une vingtaine de minutes, il parcourt le rez-de-chaussée de la maison à la recherche de poussières et se comporte en véritable petite fée du logis.
Cette balade matinale a le don d’amuser Pomme et Kali qui le tiennent à l’oeil et vont régulièrement vérifier qu’il ne sort pas du droit chemin.
Mardi à la première heure, mon Capitaine et moi sommes partis  pour la pharmacie où j’avais prévu de me faire vacciner contre la grippe.
Quelques minutes plus tard, nous étions de retour.
Mais, curieusement, en ouvrant la porte de la véranda, nous n’avons pas entendu aboyer nos Mogwaïs.
Ce n’est qu’en arrivant dans la cuisine qu’elles ont réalisé que nous étions revenus.
Sortant du salon, elles ont couru vers nous pour nous accueillir.
Le fait qu’elles ne soient pas venues tout de suite… c’était très inhabituel.
En temps normal, dès que la voiture se gare dans le jardin, elles savent que nous sommes dans la place et nous reçoivent par un concert d’aboiements ravis.
Là, rien.
Il ne nous a pas fallu longtemps pour comprendre…
Le bruit caractéristique du petit robot résonnait: il travaillait, apparemment surveillé par nos demoiselles bichons qui sont sorties du salon en courant dès qu’elles ont réalisé que nous étions rentrés.
Walli les fascine…
Ah oui, je ne vous ai pas dit!
J’ai baptisé notre nouvel assistant Walli, en clin d’oeil au fameux film d’animation Wall-E qui nous a fait craquer lorsque nous l’avons vu.

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.