Consignes our être un bon suisse…

Ce mercredi matin, j’ai débuté ma journée avec un SMS matinal de mon amie, la Dame de Chiboz, qui m’a beaucoup amusée.
L’un de ses beaux-fils,  Guillaume est français, mais a reçu tout récemment sa double nationalité suisse.


Un événement que, en belle-maman prévenante, elle a salué comme il se doit par le message suivant au principal intéressé:


Bravo, Guigui… à partir de maintenant, tu devras:
– Savoir faire une fondue sans regarder la recette
Faire des roëstis
– Dire « Grüezi mitenand »
– Savoir yodler
Toujours avoir dans ta poche un morceau de chocolat, un couteau suisse, la photo d’une vache de la race du canton… et une montre pour être à l’heure, une tirelire et une banque à proximité…
Bienvenue au pays!

PS: j’ai oublié les Ricola et le Cenovis!

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.