La revoilà…

Samedi matin, une surprise moyennement agréable nous attendait, au réveil.
La neige est tombée sur notre région, transformant le paysage en carte postale de Noël version Franche-Comté.
Pourquoi moyennement agréable, me direz-vous?
Parce que je ne change pas sur ce point: je lui reconnais du charme, mais la neige reste pour moi un élément que je maîtrise mal.
Je m’en méfie comme de la peste.
Quoique, même si cela reste rare,  je suis plus souvent confrontée à la neige qu’à la peste, notez…
C’est finalement une bonne nouvelle.

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.