Grippe, traditions, etc…

Bien que nous ayons été vaccinés contre ses méfaits, la grippe a voulu nous prouver qu’elle pouvait avoir le dernier mot en s’attaquant à mon Capitaine la veille du réveillon.
Ce fut donc une dernière soirée 2022 frissonnante et fiévreuse pour lui, ce qui ne nous empêche pas d’aborder 2023 joyeusement.
Après tout, cela aurait peut-être été si le vaccin n’était pas passé par là!
Je me suis amusée, hier, à lire un article sur les traditions saluant l’arrivée de la nouvelle année à travers le monde.
Pour savoir ce que leur réserve l’année à venir, les Tchèques, par exemple, coupent une pomme en deux.
Selon la forme du trognon, ils sont rassurés ou pas. 
Si celui-ci a une apparence étoilée, l’année sera riche et heureuse.
S’il a plutôt l’aspect d’une croix, alors l’année sera mauvaise. 

Les Danois ont leurs petites habitudes, eux aussi.
Tout au long  de l’année, ils stockent leur vaisselle brisée ou abîmée.
Et au Nouvel An, ils cassent cette vaisselle devant leur porte.
Plus ils ont de débris, plus ils sont appréciés.
Ne leur reste plus qu’à balayer le perron.  

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.