juin 2021
L M M J V S D
« Mai    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Catégories

0052a_JW

Voici deux jours, j’ai reçu un message sur Ecriplume.
Il provenait de la fille d’une artiste dont j’ai parlé sur le site et dont j’aimais le travail, Jeannine Wahl.
Sa fille m’annonçait son décès.
En 2010 après une série de problèmes de santé qui m’avaient affaiblie, l’annonce de son exposition à la Galerie Les Trois Soleils, à Epesses avait signé pour moi ma première véritable sortie depuis un bon moment.a3-70x70cm
Il était impossible pour moi de résister à l’attrait de ces tableaux dont j’ai tout de suite aimé la douceur et la profondeur.
Sur place, j’ai été séduite, sous le charme de ce talent troublant, délicat et lumineux.
La lumière… elle a une importance capitale dans l’oeuvre de cette artiste à la sensibilité à fleur de pinceaux…
Apprendre son décès m’a fait beaucoup de peine, mais m’a également interpellée.
Une fois encore, je réalise qu’un artiste qui nous quitte ne part jamais complètement.
Tous laissent derrière eux un travail, une poésie picturale qui embellit le monde qu’ils délaissent.

C’est le cas pour Mme Wahl.
J’espère du fond du coeur que, comme je le crois, elle a retrouvé aujourd’hui un univers d’une beauté équivalente à celle qu’elle représentait dans ses tableaux,  qui étaient le reflet de son monde intérieur.
J’avais envie, ce matin, par l’intermédiaire d’Ecriplume, de dire un simple merci à celle qui m’a procuré une émotion très pure à la vue de son oeuvre…

Martine Bernier

Article Ecriplume sur Jeannine Wahl

 

Je reçois régulièrement des invitations à des vernissages de la part d’une galerie d’art vaudoise, la Galerie Les 3 Soleils.
Ces derniers mois, je n’ai pu me déplacer.
Je me suis donc contentée d’écrire un article sur l’un des hôtes de la galerie.
Et puis, voici quelques jours, mon attention a été attirée par la photo qui accompagnait le texte de présentation de la prochaine exposition.
Une aquarelle aux tons bleutés e tcrèms, représentant un lac ou une mer agitée, noyée de brume. A côté de la photo, un nom: Jacqueline Wahl, et quelques lignes expliquant que cette artiste genevoise réputée a été récompensée par de nombreux prix.
Une autre photo montrait un paysage aux couleurs dorées, également baigné de brume.
La finesse de ces deux tableaux m’a donné envie de découvrir le reste des oeuvres exposées.
J’ai donc annoncé ma visite et nous nous sommes rendus à Epesses (Vaud), joli village planté dans les vignes, pour découvrir cette galerie fraîche et accueillante.
Colette Monnier y règne depuis un an et demi.
Véritable passionnée, elle n’expose que des artistes qui la touchent, bien loin de l’aspect financier de la démarche.
Avec Jeannine Wahl, elle nous permet de pénétrer dans un monde éthéré, vaporeux, des paysages aux couleurs douces, nés sur une terre offrant des images fugitives de lieux quasi magiques.
Ici, les ciels sont parfois rosés ou orangés, les arbres à peine esquissés.
Même les tableaux faisant naître des fleurs sont nuancés, proposant des bouquets délicatement floutés.
De ces toiles naît une sensation de paix et de sérénité troublante.
Jacqueline Wahl a passé une longue vie à peindre, à confier à ses pinceaux ses bonheurs et ses peines.
En résultent des horizons insondables, nébuleux.
Beaux…

Martine Bernier

L’exposition est à découvrir jusqu’au 26 septembre, à la Galerie Les 3 Soleils, au centre d’Epesse (VD — Suisse), route de la Corniche.
Pour plus de renseignements: 021 799 23 75 ou 078 841 69 66

Article précédent sur l’un des peintres ayant exposé aux Trois Soleils:

http://ecriplume.unblog.fr/2010/04/07/jean-pierre-le-hunsec-et-ses-jardins-imaginaires/www.les3soleils.ch

Oeuvre de Jeannine Wahls

Oeuvre de Jeannine Wahls

C’est à la Galerie Les 3 Soleils, à Epesses (Vaud – Suisse) que j’ai découvert pour la première fois les aquarelles de Jeannine Wahl
Ce fut pour moi un coup de foudre radical.
J’ai été emportée par la poésie de son œuvre dans laquelle je me suis perdue avec délice.

Les mois ont passé.
Il y a quelques semaines, sa fille m’apprenait le décès de sa maman, par l’intermédiaire d’Ecriplume.
J’ai ressenti profondément le regret de ne pas l’avoir rencontrée.
La profondeur de ses tableaux me faisait pressentir une sensibilité hors du commun.

Lorsque j’ai su que Les 3 Soleils présentaient une nouvelle fois ses aquarelles, il a été clair pour moi que je ne manquerais pas l’exposition.
Hier donc, pour le vernissage, nous avons repris le chemin d’Epesses.
J’ai retrouvé avec plaisir Colette Monnier, cette galeriste passionnée qui présente les artistes qu’elle aime.
Me confiant en aparté que: « Même si une exposition ne marche pas, je refais confiance aux artistes pour une deuxième tentative. Ce qui est beau est beau… et je sais que j’ai raison de continuer à les présenter.  Ici, tous les artistes peuvent revenir à une seule condition: que nous nous entendions bien. »
Oui, elle a raison…

L’exposition actuelle est partagée sur deux salles.
La première est consacrée à Jeannine Wahl et m’a replongée dans cet univers délicat au fil des nuages, de l’eau et de la brume.
En prenant de l’âge, elle semble avoir lâché prise par rapport à la reproduction réaliste des paysages qu’elle aimait pour partir dans des mondes nébuleux et pourtant baignés de lumière.
J’aime sa façon de peindre, d’aborder une toile.
Et plus que jamais je regrette de ne pas l’avoir connue…
La deuxième salle accueille un artiste aquarelliste, lui aussi: Daniel Kirchhofer.
La même technique, et sa propre manière d’aborder l’aquarelle, sa propre inspiration non dénuée d’une belle sensibilité quasi féminine.

La Toscane de Daniel Kirchhofer

La Toscane de Daniel Kirchhofer

Ici, la couleur des paysages de la Méditerranée, l’exubérance des fleurs, des jardins et des terres ocrées donnent un ensemble réconfortant et joyeux.
J’ai particulièrement aimé la peinture qui a été utilisée sur les cartons d’invitation.
Une vue de la Toscane qui donne très envie d’emprunter le chemin qui y est proposé… 

Les murs sont beaux aux 3 Soleils, en ce moment…

Si vous passez par la route de la Corniche qui passe par Epesses, allez y faire un tour… dans les deux salles!
Et ne tardez pas: l’exposition fermera ses portes le 30 juin 2013!

Martine Bernier

La galerie est ouverte du mercredi au dimanche, de 14h à 18h durant les périodes d’exposition, ou sur rendez-vous.
Route de la Corniche, 1098 Epesses, Suisse
Galerie Les 2 Soleils