juillet 2021
L M M J V S D
« Juin    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Catégories

Kaki a fait partie du premier petit groupe de poules que j’ai accueilli dans notre poulailler, en 2017.
Cette jolie petite Pékin Mille-Fleur a eu une vie un peu chaotique.
Arrivée malade, nous l’avons soignée en lui faisant prendre un médicament à la seringue chaque jour pendant vingt jours d’abord, puis durant un mois sur prescription du vétérinaire.
Contre toute attente, elle a guéri.
Evidemment… je m’étais beaucoup attachée à elle.
Elle a continué à évoluer, en pleine forme, jusqu’en 2019 où elle a à nouveau été malade.
Le vétérinaire m’avait prévenu que les symptômes pouvaient revenir… nous avons donc recommencé à la soigner et elle a à nouveau repris le dessus.
Depuis quelques jours, j’ai constaté que Kaki n’allait pas bien.
J’ai immédiatement alerté mon Capitaine et nous avons réendossé notre rôle d’infirmiers…
Chaque matin, nichée dans mes bras, Kaki ouvre le bec pour recevoir le médicament qui, je l’espère, va l’aider à aller mieux…
Il y a cependant un élément qui m’inquiète: elle a aujourd’hui quatre ans.
Arrivera-t-elle à retrouver la santé une fois encore?
Pour moi rien n’a changé… je suis toujours autant attachée à ces boules de plumes aux caractères si particuliers.
Chacune a sa personnalité, ses particularités.
Et Kaki ne fait pas exception…
Notre but est clairement de la remettre en forme à temps pour qu’elle supporte au mieux la saison froide.
Je touche du bois…

Martine Péters

Ce mercredi, j’ai consacré un atelier d’écriture à un enfant de 9 ans, Nathan, que je n’avais encore jamais rencontré auparavant…. mais qui fréquentera l’un de mes rendez-vous proposés à la rentrée de septembre.
Il lui a fallu un certain courage pour se lancer dans cette mini aventure: il ne me connaissait pas encore, ignorait ce que je faisais et en quoi consistent mes ateliers.
Selon l’expression consacrée, la mayonnaise a pris très vite.
Il s’est prêté avec enthousiasme à toutes les activités que j’avais prévues à son intention, était parfaitement à l’aise, s’exprimait beaucoup: un bonheur.
Lorsque sa maman  est venue le rechercher, nous avons passé un bon moment à trois sous la véranda, et nous avons notamment abordé le fait que le terme « atelier d’écriture » est beaucoup trop vague pour les enfants.
Ils n’arrivent pas à imaginer ce que je peux bien leur proposer, et sont rebutés par le mot « écriture ».
Une fois qu’ils ont assisté à une séance, ils veulent tous revenir, mais je leur épargnerais les doutes liés au nom de l’activité si j’en trouvais un autre, plus explicite.
Nathan m’a donné quelques idées, j’avais les miennes, et, le soir, mon  Capitaine en a ajouté d’autres.
J’ai opté pour Atelier Ecriture, Découverte et Aventure.
Les trois mots qui résument le mieux le contenu… 

Martine Péters

Mon sens de l’orientation semble ne pas s’arranger avec l’âge. 
Mardi matin, alors que je suis en voiture avec mes deux helvètes complices, je réussis à nous égarer sur un trajet de cinq kilomètres, ce qui déclenche de joyeux sarcasmes de la part de mon fiston.
Mon sens de l’orientation le consterne, visiblement:
– Quand je pense que je savais par où passer mais que tu étais si sûre de toi en me disant de ne pas prendre le pont… Maman, continue à écrire, mais, surtout, ne parle pas!
– A ma décharge, j’ai été distraite par la conversation au moment où nous franchissions une étape capitale, ce qui m’a mélangé les idées… Bah, ce n’est pas grave, ça contribuera à consolider ma légende!
– Non mais, vraiment…

C’était… très drôle!
Mais cette fois, en admettant que ce n’était pas le cas auparavant, ma réputation est faite.

MP