septembre 2021
L M M J V S D
« Août    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Catégories

Les personnes qui s’occupent des centres périscolaires sont pour la plupart très imaginatives, notamment douées pour tout ce qui est manuel.
C’est le cas de l’une d’elles dont j’ai fait la connaissance il y a quelques jours à peine. 

 Directrice de l’un des deux centres où j’interviens en ce moment, elle partage mon amour des beaux  grimoires, et avait piqué ma curiosité en m’expliquant, la semaine dernière, qu’elle créait des décors un peu particuliers sur les carnets qui lui servent ensuite de journal créatif.
Ce mercredi, elle m’a fait la surprise de m’en apporter deux pour que je puisse me faire une idée.
J’ai été sidérée par la beauté de son travail, réalisé selon des techniques pourtant très simples, selon ce qu’elle m’a expliqué.
Voici donc une facette du talent de Sylvette, une femme pétillante que j’ai un réel plaisir à retrouver chaque semaine…

Martine Péters

Lorsque la publication du fameux livre « Quid » s’est arrêtée, en 2007, j’ai été très déçue.
Pour ceux qui ne connaitraient pas cet ouvrage, il s’agissait d’une encyclopédie en un seul volume, qui paraissait chaque année depuis 1963, et  qui rassemblait un nombre ahurissant de données sur une infinité de sujets.
L’information yétait très condensée, contenant souvent des abréviations, mais c’était également une mine d’or de renseignements et de chiffres.
Tout n’était pas fiable, mais cela m’ouvrait des pistes de recherches pour mes articles à une époque où Internet n’était pas encore démocratisé.
Puis un jour, fini… plus de Quid.
J’ai précieusement conservé mon édition 2005, mais je ne l’utilise pratiquement plus, à de rares exceptions près.
Et parfois, juste pour le plaisir, je feuillette quelques pages, juste pour sentir entre mes doigts la douceur de ce « papier bible »…

MP
  

 

Dimanche matin.
En arrivant au rez-de chaussée de la maison, je réalise que j’ai oublié mes lunettes à l’étage.
Comme je m’aperçois qu’Aurélien, bientôt 7 ans,  s’apprête lui aussi à emprunter l’escalier, je lui demande:
– Loulou, tu veux bien aller aller me chercher mes lunettes dans la salle de bain? Je les ai oubliées…
–  J’y vais!
Il revient avec la paire de lunettes et me la tend en disant:
– Tu sais, tu n’as pas oublié que tes lunettes!
–  Ah bon? Je n’ai pas éteint la lumière?
– Si, mais tu as oublié ton bracelet.
– Ce n’est pas un oubli… quand il fait très chaud, je n’aime pas porter de bijoux…
– Oui, mais là, tu es obligée.
– Heu… pourquoi?
– Parce que c’est un cadeau de Papyno!

MP